top of page

Lettres du diable gardien

14,02


Mon cher,


Dans les lettres précédentes, je l'avoue, je voulais vous attirer vers moi, ou vous éloigner de l'autre côté. J'avoue que j'avais peur que vous succombiez trop facilement à l’ange qui essayait de vous séduire. Maintenant, cependant, je constate que vous n’etes même pas hésitant... Après tout, vous n'avez jamais commencé à lire quoi que ce soit "sur l’autre étagère" de votre volonte, et tout ce que vous regardez qui vous semble "sage" ne vous amenera pas à l’ange. C'est bien. Les lettres de l'ange elles-mêmes ne sont qu'une goutte d'eau dans l'océan d'informations parmi les milliers qui traversent votre esprit. Vous m’avez surtout rassuré en disant que vous écoutez différents genres de musique. Vous êtes donc très ouvert et tolérant. Tout comme vous êtes ouvert à d'autres croyances, après tout, chacun a droit à sa propre philosophie. Après tout, vous êtes humain et rien d'humain ne devrait vous être étranger. Alors soyez curieux, découvrez différentes visions du monde et religions. Soyez ouvert, tolérant et surtout - ne jugez pas. Après tout, même Jésus vous a dit de ne pas juger et de ne pas condamner.


Luc.


Bienvenue,


Vous êtes ce dont vous vous nourrissez. C'est l'un des principes les plus importants dans la vie. Pour cela, vous avez un esprit qui vous dit si ce que vous écoutez est BON. Bon pas dans le sens de : populaire, reconnu par les gens, agréable à écouter. Est-ce que ce dont vous vous nourrissez est bon pour vous ? Cela fait-il de vous quelqu'un de meilleur que vous ne l'êtes ? Alors vous êtes sur le point de de juger, mais pas des gens, mais des actes et des choses. A qui incombera la responsabilité si vous mangez du poison ? Tout dépend si vous l'avez fait consciemment. Si c'est le cas, il est évident que la faute est de votre côté. Cependant, si ce n'est pas le cas, la question n'est pas si simple, car vous ne pouvez pas facilement vous excuser de ne pas savoir. Pourquoi ne savez-vous pas ? N'aviez-vous pas deviné qu'une poudre blanche au goût inconnu vous tuerait ? Vous n'avez pas vérifié ce qui est écrit sur la notice ? Vous êtes donc paresseux. Et curieux, puisque ne sachant pas ce que vous preniez, vous vouliez quand même en ressentir "l'effet". Luc dit : sois ouvert et tolérant, mange ce qu'ils te donnent. Cela ne vaut pas non plus la peine de lire ce que vous mangez, essayez-le simplement, car c'est une méthode pour apprendre à connaître le monde.

Vous avez le choix. Vous avez votre esprit et vous pouvez savoir si ce que vous écoutez, ce que vous regardez et lisez est BON et vous rendra meilleur, ou mauvais et vous tuera. J'ai juste peur que le diable soit à juste titre heureux, car il voit à quel point vous êtes curieux, partial, crédule, sensible à l'influence de vos collègues idiots, à l'aise et, surtout, paresseux. Vous trouverez mille façons de vous convaincre que ce que vous regardez est réellement bon. Après tout, des millions de personnes le regardent, ils vont se moquer de vous parce que vous ne savez pas. Après tout, „il n'y a rien de mal à ça”... Et le BON est si... Inintéressant, difficile, stupide, obsolète, et nécessitant finalement une réflexion indépendante, allant à l'encontre de la majorité, à contre-courant contre les collègues, les amis et même la famille.

Mais gardez au moins à l'esprit : vous mangez des kilos de poison tous les jours, et je ne parle pas de sucre ou de conservateurs alimentaires. Et vous le savez parfaitement. Et même si vous ne savez pas, la responsabilité sera toujours la vôtre, car c'est de votre faute si vous ne savez pas.


Votre ange.



27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page