Lettre du diable gardien

06,03


Bienvenue,


En fin de compte, ce qui compte, c'est que vous n'êtes pas un hypocrite. Ne vous trompez pas sur le fait que vous cherchez, que vous vous souciez, car si vous vous souciez vraiment, vous l'auriez déjà trouvé. Vous ne cherchez pas la vérité, vous cherchez des réponses faciles.

Vous ne savez pas vraiment ce que vous voulez, et vos rêves et projets sont superficiels, je suis désolé pour vous. Le diable se réjouit de vos projets de vie, de votre consumérisme débridé et de votre matérialisme, que vous ne remarquez même pas. Et même si vous avez parfois des doutes, TOUTES les personnes qui vous entourent vont vous calmer en une seule phrase et vous dire que c'est normal voire juste.

Les rêves sont la mesure de l'homme, ce n'est qu'après eux que vous pouvez voir qui vous êtes. Et avouez qu'ils ne sont pas très sophistiqués. Quel genre de personne êtes-vous si toutes vos envies sont pour le bol et le lit ?

Oh, Luc est content d'être un bon élève. Bien qu’il n'ait pas vraiment grand-chose à faire. La sagesse est si difficile à trouver dans ce monde...

Mais cela ne signifie pas qu’elle n'existe pas du tout. Et c'est de cela qu'il s'agit dans cette lettre. Non, pas de sagesse, mais de confiance.

Si - comme nous y sommes déjà arrivés, vous n'atteignez pas objectivement la Vérité, car si pendant des milliers d'années les esprits les plus remarquables n'y sont pas parvenus, pourquoi le feriez-vous ? Un peu d'humilité... Mais il faut vivre et respecter certaines règles. Étant donné que vous ne savez pas objectivement quelles règles sont bonnes et lesquelles sont mauvaises, vous devez faire confiance à quelqu'un pour finalement vous approprier un ensemble de règles.

Ma question est : ne feriez-vous pas confiance à Luc ? Vous direz non, que vous faites confiance à vos collègues, à vos amis, à vous-même. Sérieusement? Arrêtez d'être un hypocrite. La première étape pour se remettre de l'alcoolisme est d'admettre que vous êtes alcoolique. Vous ne pouvez pas vous en passer. Alors, enfin, avouez que vous êtes un égoïste paresseux qui, au lieu de chercher la vérité, préfère s'allonger devant l'écran, dévorant des chips et des sucreries... la vérité. Arrêtez de regarder le bol comme un chien, jetez ces chips et sortez enfin de ce lit. Faites le premier pas.

Ton ange.



39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout