Les lettres du diable gardienne

25,05


Bonjour,


Je sais qu’après les deux dernières lettres, beaucoup de questions ont surgi dans votre tête. Cependant, il est important maintenant que vous n’écoutiez pas Luc, qui, comme vous pouvez le voir, a changé de tactique. Il n’avait pas écrit de lettre depuis longtemps, car il comprenait que ce moyen d’expression n’était pas assez efficace et qu’à ce stade il devait passer à une offensive précise. C’est pourquoi il vous chuchote directement à l’oreille...

Vous devez décider qui vous voulez écouter. Si vous pensez toujours que vous trouverez des preuves, ou même des arguments logiques et durs pour l’existence ou la non-existence de Dieu, vous avez déjà perdu et vous ne comprendrez rien. Vous pouvez aussi penser qu’il est bon pour vous d’écouter les raisons et les arguments des deux côtés afin de finalement choisir celui qui vous semble juste. Laissez-moi vous dire, c’est un choix illusoire, qui ressemble à ceci : faut-il laisser votre enfant regarder un film d’horreur ou un conte de fée sage ? Peut-être laisser l’enfant décider par lui-même? Mieux encore, laissez-le regarder les deux films et dites-lui ensuite ce qu’il veut voir dans le futur... Même s’il choisit des dessins animés, l’horreur que vous lui laisserez regarder changera sa psyché pour toujours... Chaque jour, si vous n’êtes pas sur la bonne voie, vous vous trompez de voie. Ou pour le dire autrement – si chaque jour tu ne vas pas dans la bonne direction, tu vas dans la mauvaise... Et quand tu décides enfin d’aller dans la bonne direction, tu auras des kilomètres à rattraper. S’il vous plaît, ne vous trompez plus et ne me dites pas que vous ne savez pas quel chemin est le bon.

Vous écoutez Luc non pas parce que vous cherchez objectivement la vérité. Il ne connaît pas la vérité. Il ne veut pas vous montrer une autre facette des mêmes choses, mais vous détruire. Il veut que vous regardiez un film d’horreur et vous, comme un petit enfant, vous ne pouvez lui refuser.

Vous l’écoutez parce que vous vous intéressez à ce qu'il vous murmure à l’oreille. Et... tu voudrais que ce soit comme il dit... Pour que tu n’aies pas à payer pour les plaisirs, qu’il n’y ait pas de punition pour les crimes... Arrête d’être un adolescent offensé par le monde entier, parce que tu deviendras comme Luc, qui a atteint la perfection.


Ton ange.



18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout