Les lettres du diable gardien

04.06


Mon cher,

C’est ainsi que même des choses de valeur peuvent devenir un piège pour quelqu’un. C’est une bonne chose que vous regardiez des films avec un message qui vous touche, même si je préférerais que vous vous détendiez davantage, que vous récupériez de votre dur labeur. Personnellement, j’aime les films, et plus encore les séries qui aspirent la vie avec des hectolitres, oh, pardon – ils réconfortent les pauvres et les inquiets. Malheureusement pour moi, vous aimez les bons films et c’est pourquoi vous avez finalement décidé de regarder „Jocker”. Bravo. C’est l’un de mes films préférés de ces dernières années, qui explique si bien les règles les plus importantes qui régissent le monde... Tout le monde a accepté docilement cette explication, mais j'ai découvert qu'avec vous, il fallait commencer à tout remettre en question... Quel travail ... Et mon travail est de vous aider de temps en temps, mais vous faites volontairement une poubelle de votre tête. Tout de même, je suis d’accord pour essayer d’égayer certaines choses pour vous de nouveau.

Premièrement, je ne comprends pas pourquoi vous avez commencé à penser que le bien et le mal ne dépendent pas de la personne ou des circonstances. Après tout, cela a été si bien montré dans le film, tout le monde – je le répète, tout le monde l’a compris, sauf vous. Oui, le personnage principal assassine des gens, mais uniquement parce qu’il y a été contraint par la vie. Au lieu d’inventer des choses folles, vous devriez sympathiser avec Jocker et comprendre qu’il ne peut pas être condamné. Parce que personne ne doit etre condamné, n’est pas ? Ce n’est pas ce qu’enseignent les grands maîtres de votre monde ? Que tout le monde devrait être pardonné ? „Allez en paix et je ne vous condamne pas”... Cela vous dit-quelque chose ? Je vais vous dire en secret que je suis d’accord avec Dieu lui-même ici. Nous nous devons de pardonner Jocker. Vous voyez? Je suis le plus miséricordieux parce que je pardonnerais à Judas. Je pardonnerais même ses crimes à Hitler.

Vous êtes méchants. Vous êtes fascistes intolérants si vous voulez accuser le pauvre Jocker. C'est comme ça avec le mal... C'est vous les méchants, pas moi!

Deuxièmement, comment pouvez-vous penser que l'acte et la personne qui l'a commis sont deux choses différentes ? C'est absurde! Le mal doit toujours être justifié... Vous devez toujours voir le bien dont l'homme.

Tout le monde a compris depuis longtemps que Jocker est une victime, pas un criminel. Ni Angelina Jolie de "Maléfique" n'est plus la méchante sorcière de "La Belle au bois dormant". Je connais l'avenir, alors laissez-moi vous dire quelque chose - le monde n'est pas encore prêt pour cela, mais il le sera dans quelques années. Le film "Hitler - True Story" sortira dans lequel nous découvrirons tous les coins et recoins de l'âme tourmentée de ce pauvre artiste insatisfait qui n'a fait ce qu'il a fait que par regret. Il était la vraie victime du système, ou même pas – la victime du monde. Le monde est la racine de tout mal. Ou pas. Je vais vous dire qui - c'est Dieu.

Le bien et le mal sont aussi complexes que l'homme. N'écoutez pas quelqu'un vous dire - vous ne devriez pas le faire, ou - vous devriez le faire.

Enfin, laissez-moi vous dire une chose - tout serait plus facile s'il y avait un code de valeurs avec des règles qui s'appliquent à tout le monde. Je comprends parfaitement que vous voudriez qu'il y ait du Bien, du Vrai et du Beau, et tout un tas d'autres valeurs. Mais le vrai chemin du bonheur est le chemin de la liberté. Liberté du bien et du mal en particulier.


Luc.



84 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout